Atelier technique de validation des modules 3 et 4 pour la formation en gestion durable des concessions forestières (du 18 au 20 décembre 2012)

Atelier technique de validation des modules 3 et 4
Ont pris part à cet atelier, les professionnels de l’Université LAVAL :Nancy Gélinas, professeure agrégée, André Desrochers professeur titulaire,Marie-France Gévry chargée de projet,les experts du CERFO : Philippe Bournival chargé de projet ; Guy Lessard, expert en aménagement forestier durable,la cellule d’exécution du projet, et les membres des groupes de travail thématique (GTT) des modules 3 et 4 de sept institutions membres du RIFFEAC, bénéficiaires du Projet PD 456/07 Rév.4 (F) suivants :CRESA-Forêt-Bois-Yaoundé (Cameroun) ;FASA- Dschang (Cameroun),ENEF Mbalmayo (Cameroun),ERAIFT – Kinshasa (RDC) ;ENEF-Cap Estérias (Gabon);IDR-Brazzaville (Congo) ;ISDR Mbaïki (RCA).Atelier technique de validation des modules 3 et 4Un travail préliminaire a été fait par CERFO et LAVAL sur les modules suivants :Conservation de la biodiversité dans les concessions forestières d’Afrique centraleAménagement forestier dans le cadre des stratégies REDD en Afrique centrale Considérés respectivement par l’OIBT comme modules 3 et 4 et qui ont été reformulés comme suite :La conservation de la biodiversité dans les concessions forestières des pays du Bassin du Congo basée sur directives OIBT/UICN pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité dans les forêts tropicales de production de bois d’œuvreL’aménagement forestier durable dans le cadre des stratégies REDD+ dans les pays du Bassin du Congo Les participants à cet atelier avaient pour objectif de :• Analyser les compétences à développer, les contenus, les pré-requis et la formule pédagogique pour chacun des modules ; • Identifier les enjeux sous-régionaux auxquels seront confrontés les professionnels forestiers ; • Identifier les contenus et les compétences à développer, pour les niveaux universitaire et technique, à l’aide des groupes de travail thématique (GTT) ; • Élaborer des recommandations sur les pré-requis, la formule pédagogique et la mise en œuvre des modules dans chacune des institutions; • Discussions sur les éléments importants à prendre en considération pour la mise à jour des contenus. A l’issue de l’atelier les participants ont validé les deux modules proposés par l’OIBT. Ils ont particulièrement revu les orientations et objectifs des modules. Ils ont notamment identifié les compétences à atteindre, les cours et chapitres ainsi que leur contenu, les pré-requis et l’organisation de la formation. Les membres des GTT ont établi des plannings de fonctionnement de leurs groupes et fait des recommandations qui portaient sur l’accès à la documentation virtuelle en ligne, les partenariats entre les institutions de formation et sociétés forestières, l’importance des stages pratiques des apprenants.dashboard.jpgLe rapport synthèse de l’atelier sera disponible très bientôt sur le site du RIFFEAC.